•  

    Coucou tout le monde.

     

    Dernier voyage, notamment en Turquie, pour Compile moi un menu, organisé par Nath du blog  Une cuisine pour Voozenoo et par Sandra du blog  Encore un gâteau . Avec comme Marraine Sophie du blog la tendresse en Cuisine.

    On appelle ça couramment le plat des pauvres car il est mangé en plat principale. En effet, la courgette est un légumes très répandu en Turquie ce qui lui permet de ne pas être cher.

    Actuellement en France, la saison des courgettes commence à peine.

    Kabak yahnisi / Râgout Turc de courgettes

    Ingrédients :

    - 1kg de courgettes

    - 2 oignons

    - 2 gousses d'ail

    - 2 càs d'huile d"olive

    - 2 càs de concentré de tomates

    - 400g de tomates fraiches

    - 10cl d'eau

    - 2 càs d'origan

    - 1 càs de menthe

    - 1 càs d'herbes de Provence

    - 1 càc de coriandre en poudre

    - 2 càc de piment doux en poudre ou plus pour les plus courageux

    - Sel et poivre

     

    Kabak yahnisi / Râgout Turc de courgettes

    Epluchez et émincez les oignons ainsi que l'ail.

    Dans l'huile d'olive chaude, faites revenir 1 minute le concentré de tomate puis ajoutez y les oignons ainsi que l'ail et les herbes, laissez revenir 5 minutes.

    Lavez et couper en cubes les courgettes puis ajoutez les dans la poêle. Faites les revenir pendant 5 minutes.

    Ajoutez ensuite les épices et prolongez la cuisson de 5 minutes.

    Lavez et émondez les tomates.

    Coupez, ensuite, en petits cube puis ajoutez les à la préparation précédente.

    Saler et poivrez.

    Laisser mijoter 50 minutes en ajoutez les 10cl d'eau si besoin. Remuez régulièrement.

    Kabak yahnisi / Râgout Turc de courgettes

    Je vous souhaite un très bon appétit pleins de couleurs et de saveurs.

    Cuisinement votre.

     Si mes recettes vous plaisent n'hésitez pas à me suivre sur FB et à vous inscrire à la newsletters, vous serez alors les premiers informés de mes nouvelles recettes :)

    Partager via Gmail Pin It

    4 commentaires
  •  

    Coucou tout le monde.

     

    Toujours dans le cadre de Compile moi un menu, organisé par Nath du blog  Une cuisine pour Voozenoo et par Sandra du blog  Encore un gâteau . Avec comme Marraine Sophie du blog la tendresse en Cuisine , nous continuons notre voyage autour du monde. Nous restons dans le même coin qu'hier puisqu' aujourd'hui nous partons direction la Grèce.

    Kourabiethes / Biscuits au beurre grecs

     

     

    En planchant sur ce défi, j'ai feuilleté mes livres de recettes du monde et notamment Les cuisines du Monde au édition LAROUSSE, dans lequel j'ai trouvé cette recette.

    C'est une mine d'idées avec des recettes du monde entier, 552 pages de recettes plus précisément.

    Les Kourabiethes, petits biscuits au beurre, sont généralement faits au moment de Noël. Accompagnés d'un petit verre de liqueur maison, ils sont offert le jour de Noël car les Grecs se rendent de maison en maison ce jour là.

     Kourabiethes / Biscuits au beurre grecs

    Pour 25 Kourabiethes :

    - 150g de beurre mou

    (sortez la quantité qu'il vous fait 2h à l'avance.)

    - 100g de sucre en poudre

    - 1 càs de cognac

    (pas de panique, l'alcool s'évapore à la cuisson et le goût est très subtil)

    - 1 jaune d'oeuf

    - 1/2 sachet de levure

    - 200g de farine

    - 50g de sucre glace pour la décoration

     

    Préchauffez votre four à 180°.

    Coupez le beurre en morceaux puis à l'aide d'une spatule rendez le en pommade.

    Ajoutez lui le sucre puis mélangez jusqu'à l'obtention d'une texture crème.

    Incorporez ensuite la cuillère à soupe de cognac ainsi que le jaune d'oeuf.

    Lorsque le mélange est homogène, versez la farine puis la levure.

    Commencez à mélanger à l'aide de la spatule et finissez du bout des doigts.

    Comme nos sablés classique, ne travaillez pas trop la pâte.

    Formez vos Kourabiethes en prenant un peu de pâte (de la taille du creux de la main).

    Soit en galettes, en forme de croissant ou en forme de poires (avec pour la queue de la poire un clou de girofle.

    Et disposez les sur une plaque à pâtisserie légèrement huilée.

    Et la ça se complique..... Enfin pour moi....

    Sur la recette, ils ne parlent pas de refroidir la pâte mais c'est une étape qu'il faudrait ajouter.

    Donc, formez vos Kourabiethes puis laissez les reposer 30minutes au frigo.

    Je pense que cette étape est nécessaire car petites poires, après la cuisson, ressemble plus à des boules qu'à des poires.

    Kourabiethes / Biscuits au beurre grecs

    Veillez également à bien espacer les Kourabiethes car ils gonflent à la cuisson. Ils gonflent même beaucoup....

    En cuisine comme en pâtisserie, il y a des belles surprises comme des moins belles....

    C'est mon cas avec cette recette. Très bonne mais pas très esthétique.

    Enfournez à four chaud pendant 20 minutes.

    Une fois bien dorés, sortez les et laissez les refroidir.

    Saupoudrez les de sucre glace puis dégustez.

    Je voulais tout de même vous proposer cette recette car elle est délicieux et partager ses ratés c'est important aussi (Dixit Monsieur qui ne cuisine pas).

     

    Je vous souhaite un bon appétit et un très bon voyage.

    Cuisinement votre.

     Si mes recettes vous plaisent n'hésitez pas à me suivre sur FB et à vous inscrire à la newsletters, vous serez alors les premiers informés de mes nouvelles recettes :)

    Enregistrer

    Partager via Gmail Pin It

    8 commentaires
  •  

    Coucou tout le monde.

    Dans le cadre du défi "Compile Moi Un Menu", j'ai décidé de faire honneur à la Turquie. Pays un peu particulier à la maison, puisqu'il est la terre des ancêtres de Monsieur qui ne cuisine pas.

    Qu'est ce que Compile moi un menu?

    Nohut yemegi / Ragoût de pois chiche.

    C'est un défi culinaire organisé par Seb du blog Poivré Seb, Nath du blog  Une cuisine pour Voozenoo et par Sandra du blog  Encore un gâteau  . Il a lieu tout les mois en fin de mois. En plus, contrairement aux autres défi culinaire, nous ne sommes pas bloqués à une seule recette mais nous pouvons en proposer plusieurs donc moins de frustration et de choix cornélien. A l'issu de la date de clôture, un menu sera compilé avec les meilleures recette proposée. Bien sur il n'y a rien à gagner juste le plaisir de participer et pour le coup de voyager et faire voyager ses visiteurs :D

    Si j'ai bien compris c'est le premier mois qu'il y a une marraine mais pas n'importe laquelle Sophie du blog la tendresse en Cuisine. Sur ce blog, c'est le voyage assuré. On y trouve des recettes du monde entier.

    C'est donc tout naturellement que le sujet de ce défi s'est tourné vers la cuisine du monde.

    Nohut yemegi / Ragoût de pois chiche.

    Pour cette recette, j'ai feuilleté mon livre Istanbul, La cuisine turque en 100 recettes des éditions hachette cuisine. Ce livre est une vraie mine d'informations. Vous y trouvez des recettes mais également leur histoire, beaucoup de photos qui donnent envie de voyager.En gros, il est sublime.

    Cette recette je l'ai trouvé, eu l'accord de Monsieur qui ne cuisine pas afin de jouer au goûteur (bon il ne dit jamais non et encore moins lorsque les recettes promettent des saveurs et des épices), j'ai arrangé un peu la recette à ma sauce mais en gardant la base puis Monsieur la validé en me disant que c'était aussi bon que le vrai plat, voir même meilleur. [Danse de la joie!]

    En bref, j'espère vous faire voyager avec cette recette.

     

    Pour 4 personnes :

    Pour un soucis de timing, j'ai utilisé des pois chiches en boite mais vous pouvez tout à fait utiliser le même poids en pois chiches secs et les réhydrater une nuit dans de l'eau fraiche, puis les égoutter et les faire cuire 1h30.

    - 1 gros boite de pois chiches (500g)

    - 1 gros oignon

    - 2 grosses tomates

    - 3càs d"huile d'olive

    - 2 gousses d'ail

    - 1càc de thym séché

    - 1càc d'origan séché

    - 1càc de piment doux ou fort selon vos goût

    - 1càc   &de cumin

    - 2càs de concentré de tomates.

    - 4 merguez

    - Sel et poivre

    Nohut yemegi / Ragoût de pois chiche.

     

    Epluchez puis émincez l'oignon.

    Epluchez et hachez l'ail.

    Faites les revenir dans une poêle huilé.

    Coupez en morceaux les merguez puis ajoutez les dans la poêle.

    Ajoutez les épices, le sel et le poivre, le concentré de tomates.

    Couvrez et laissez mijoter 5 minutes.

    Emondez puis coupez en morceaux les tomates.

    Ajoutez les dans la poêle, couvrez encore pour 5 minutes.

    Ajoutez les pois chiches égouttés avec éventuellement un petit verre d'eau s'il n'y a pas assez de jus dans la poêle.

    Baissez le feu au minimum et laissez mijoter 30 à 35 minutes.

    Surveillez et mélangez tout au long de la cuisson. Au besoin, ajoutez un peu d'eau.

    A servir bien chaud.

     

    Je vous souhaite un bon appétit et un bon voyage.

    Cuisinement votre.

     Si mes recettes vous plaisent n'hésitez pas à me suivre sur FB et à vous inscrire à la newsletters, vous serez alors les premiers informés de mes nouvelles recettes :)

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Partager via Gmail Pin It

    6 commentaires
  •  

    Coucou tout le monde.

     

    Encore du voyage! Et oui j'ai besoin de m'évader, de voyager.

    Aujourd'hui, direction la Louisiane, partie des Etats Unis qui était, autrefois, une colonie Française.

    Cette épice tient son nom des Cadiens, descendant des Acadiens.

    D'ailleurs, le terme Cajun est erroné car c'est la version anglophone et non la version utiliser en Louisiane.  Celle utilisé est Cadien se prononçant Cadjin.

    Si j'ai bien compris tout au long de mes recherches (wiki, Ile aux épices), le Cadien est une appellation désignant Les Français de Nouvelle-Ecosse déportés de force en Louisiane car ils ne voulaient pas se soumettre à la couronne Britanique. Je vous passe tous les détails, sinon cette recette finira en cours d'hisoire....

    Grosso Merd*, cette épice reflète l'adaptation de ces personnes à s'intégrer dans un pays n'étant pas le leur et donc sur des terres inconnues. On dit de cette épice que c'est la plus simple à utiliser car elle s'accorde avec tout.

    D'ailleurs, ce n'est pas une épice à proprement dit mais plutôt un mélange d'épices. Tout comme le curry, elle est riche en saveur, avec un soupçon de piquant et beaucoup de douceur.

    Lorsque je sent cette épice, je voyage directement en Louisiane, sous le soleil, la bonne humeur (malgré les conditions de cette région à cette époque), les musiques enivrantes etc...

    Bon, je m'éloigne. Ce mélange d'épices est composé de : Piments, ail, thym, origan, oignon, poivre gris, cumin, paprika et graines de moutarde.

    Fiouuuu, après ce gros pavé, je passe à la recette. Dites moi si vous avez tenu le coup et avez tout lu. ^^

    A oui, j'allais oublié, j'ai effectué cette recette dans mon multicuiseur Philips, première recette que je publie avec son utilisation, mais je l'utilise régulièrement. Pas de panique, ce plat se fait très bien dans une sauteuse sur la gazinière.

     

    Pour 4 personnes :

    - 4 cuisses de poulet

    - 1càs d'huile d'olive

    - 2 oignons

    - 1 gousse d'ail

    - 1 càs d'épices cajun

    - 400g de concassé de tomates

    - 2 càs de crème fraiche

    - Sel et moulin 5 baies

     

    Cuisses de poulet aux épices Cajun au multicuiseur Philips ou pas

     

    Allumez le multicuiseur Philips et mettez le sur le mode frire.

    Epluchez et émincez les oignons ainsi que la gousse d'ail.

    Dans la cuve, versez l'huile d'olive, l'oignon, l'ail. Faites rissoler 2-3 minutes.

    Ajoutez les cuisses de poulet et poursuivez encore 5 minutes de chaque côté.

    Ajoutez les épices cajun, un peu de sel et quelques tours de moulin 5 baies.

    Remuez puis ajoutez le concassé de tomates, la crème fraîche, remuez à nouveau.

    Passez au mode mijoter et laissez mijoter 40minutes.

    Et voilà, au bout de 40 minutes votre poulet est prêt à vous faire voyager.

    Beaucoup d'intro pour une recette simple mais pleine de saveur.

    Vous pouvez les manger avec des légumes, des pommes de terre, pâtes, riz etc... Nous, elles étaient accompagnées de Riz Pilaf Turc.

     

    Je vous souhaite un bon appétit.

    Cuisinement votre.

     

    Si mes recettes vous plaisent n'hésitez pas à me suivre sur FB et à vous inscrire à la newsletters, vous serez alors les premiers informés de mes nouvelles recettes :)

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  •  

    Coucou tout le monde.

    Le week end dernière le temps n'était pas très clément. Du coup, j'ai eu envie de voyager au soleil.

    Après le Risotto, voici une autre façon de cuire le riz. La cuisson pilaf est une cuisson avec un équilibre parfait entre la quantité de riz et bouillon, cuit pendant environ 15 minues. Cette technique permet d'avoir un riz cuit parfaitement, ni trop collant ni trop sec, avec du goût. Je trouve sympa le fait de ne pas avoir besoin de l'égoutter.

    Pour 6 personnes :

    - 20g de beurre

    - 1 gros oignon

    - 2càs de pignons de pin

    - 300g de riz blanc long grain

    - Sel, poivre, 1/2 càc de cannelle

    - 45cl de bouillon de poulet

    Sade Pirinç Pilavi : Riz pilaf Turc

    Préparez le bouillon avec 45cl d'eau bouillante et 1 cube de bouillon de poulet.

    Epluchez puis émincez l'oignon.

    Dans une sauteuse, faites le revenir avec le beurre et les pignons de pin.

    Laissez cuire à feu doux pendant 5 minutes.

    Ajoutez le riz et faites le revenir.

    Salez, poivrez puis ajoutez la cannelle.

    Versez le bouillon puis laissez cuire à feu doux pendant 15 minutes.

    Durant la cuisson, remuez régulièrement.

    Une fois le riz moelleux et le bouillon absorbé, la cuisson est finie.

    A servir avec du poulet ou tout simplement en plat unique. Il en existe pleins de recettes dont une où on y ajoute du safran.

     

    Je vous souhaite un bon appétit.

    Cuisinement votre.

    Si mes recettes vous plaisent n'hésitez pas à me suivre sur FB et à vous inscrire à la newsletters, vous serez alors les premiers informés de mes nouvelles recettes :)

    Enregistrer

    Enregistrer

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique